01 octobre 2018 Actualités

Avec le Red Star sur le terrain de la fraternité

« Tous sous le même maillot, celui de la fraternité», c’est le leitmotiv du grand tournoi de football organisé à Bauer, samedi 13 octobre, par le mouvement citoyen "Fraternité Générale". Un mot d’ordre très In...

« Fraternité, j’écris ton nom du bout de mes crampons… ». Ce pourrait être le résumé poétique du grand tournoi de football organisé le samedi 13 octobre au Stade Bauer de Saint-Ouen par l’Association Fraternité Générale, en partenariat avec le In-Seine-Saint-Denis. Le tournoi baptisé « Liberté, Égalité, Fraternité, Jules Rimet » -un clin d’œil au président-fondateur du Red Star Football Club en 1897 mais également initiateur de la Coupe du Monde- sera d’ailleurs l’un des évènements phares de la troisième édition de « La Fraternité Générale, une grande manifestation nationale qui du 11 au 14 octobre prochains fera vivre et exister le thème de fraternité dans tout l’hexagone à travers des actions sportives et culturelles. « La Fraternité Générale est un mouvement citoyen né au lendemain des attentats de novembre 2015 qui vise à revaloriser la fraternité qui est la grande oubliée de notre devise républicaine. C’est une valeur qui n’est pas forcément inscrite dans nos lois et que nous voulons porter à travers des actions développées par des associations, des écoles, des clubs, en milieu pénitentiaire », explique Emilie Grall, cheffe de projet au sein de l’association qui organisera ou relaiera plus de 150 évènements en France entre le 11 et le 14 octobre 2018.

« S’associer avec le In-Seine-Saint-Denis qui s’est donné pour objectif de valoriser le développement local fait sens pour un mouvement comme la « Fraternité Générale » qui œuvre aussi à rapprocher les habitants d’un même territoire. » 

Marion Nimaga, coordinatrice de la Fraternité Générale et ambassadrice du « In »

Et donc dans l’antre du Red Star, le samedi 13 octobre, il s’agira de « gagner ou perdre ensemble » en bénéficiant en prime des conseils des footballeurs professionnels de l’équipe audonienne. Au total, neuf équipes se retrouveront à Bauer qu’ils soient migrants, étudiants à Sciences-po, policiers, ingénieurs, membre des Dégommeuses, l’association sportive qui combat sexisme et discriminations au quotidien sur les terrains de sport. « Chacun enlèvera son « uniforme » le temps d’une journée et revêtira le même maillot : celui de la Fraternité », conclut Marion Nimaga, coordinatrice de la Fraternité Générale et ambassadrice du « In ».

Un bien beau but aussi…

Frédéric Haxo

 

« Liberté, Egalité, Fraternité, Jules Rimet », un grand tournoi avec un seul but : être ensemble.

(1) Samedi 13 octobre de 11 h à 20 heures au Stade Bauer de Saint-Ouen. Infos sur www.fraternite-generale.fr