10 octobre 2018 Actualités

Découvrez les 12 gagnants du concours Go In Seine-Saint-Denis

Ce sont 12 gagnants qui ont été désignés par les jurys du concours. Pour découvrir de qui il s'agit et quels sont les projets qui ont tapé dans l’œil du jury, c'est ici!

Younes et Virginie Benabbou pour l’application « Save Dany ». Cette application permet de sensibiliser tous les salariés aux questions de sécurité au sein de l’entreprise et de répondre à toutes les questions qu’ils se posent à ce sujet.

« Être distingué par le GO IN nous motive à bloc pour faire aboutir notre projet d’application qui sensibilisera les salariés sur les risques professionnels et environnementaux liés à leur activité. Nous n’en sommes qu’au stade du prototype, mais l’accompagnement du GO IN, c’est sûr, va être un accélérateur de notre projet ! »

finale_GO_IN_BAGNOLET_03_10_2018_BL À LA FONDERIE DES IMAGES

 

Soukouna Moriba pour une application d’aide aux devoirs. Finie la corvée de chercher et prévoir un professeur à l’avance. Son application va permettre d’adapter la demande en fonction des besoins réels.

finale_GO_IN_BAGNOLET_03_10_2018_BL À LA FONDERIE DES IMAGES

 

Mehdi Maizate pour son support de smartphone 100% bio, recyclable et made in 93. Une révolution !

« Être récompensé lors de ce concours du GO IN ne peut que nous inciter encore un peu plus à essayer de montrer la voie à la jeunesse de la Seine-Saint-Denis, leur dire qu’il y a un chemin qui s’ouvrent pour eux avec les métiers du numérique. Notre « phoneside », un support pour mobile créé en matière recyclable est déjà la preuve qu’on peut créer, inventer en banlieue. »

finale_GO_IN_BAGNOLET_03_10_2018_BL À LA FONDERIE DES IMAGES

 

Malika Bellami et l’association Arfesi qui montent des projets pour sortir les femmes de l’isolement. Elles proposent des sorties, des activités et plein d’autres choses.

« Notre envie, c’est d’intégrer toutes les femmes, peu importe leurs origines, leurs âges, autour de projets culturels et culinaires aussi. Chacun amène ses idées et ses compétences et on s’enrichit de ce partage. Avec le soutien du GO IN, on espère maintenant pouvoir développer notre atelier culinaire. La cuisine, c’est un vrai lien entre qui rassemble et encore plus dans un département fraternel comme l’est la Seine-Saint-Denis. »

finale_GO_IN_BAGNOLET_03_10_2018_BL À LA FONDERIE DES IMAGES

 

Florian Mogango pour Sevran Moove le webmedia qui sera une véritable vitrine du lifestyle de la ville et du département.

finale_GO_IN_BAGNOLET_03_10_2018_BL À LA FONDERIE DES IMAGES

 

Toute l’équipe d’UnisVertCité, une association d’étudiants qui développe l’écologie au sein du campus de Paris 13. Construction de nichoirs, d’hôtels à insectes, de bacs de cultures… L’avenir en vert !

«Ce projet de mettre de l’écologie au cœur du campus de Bobigny rassemblait au départ des étudiants en science de la vie mais il s’est très vite élargi à l’ensemble des étudiants de la fac. On peut mettre du vert dans la ville avec pas grand-chose, mais surtout avec de l’envie comme on l’a fait en reverdissant une zone en friche du campus de Bobigny. Qu’on soit soutenu par les ambassadeurs du IN va maintenant être un vrai tremplin pour pousser notre projet vers l’avant. »

finale_GO_IN_BAGNOLET_03_10_2018_BL À LA FONDERIE DES IMAGES

 

Ammar Timera et l’Etoile Football Club de Bobigny qui développent la pratique du football féminin. Une discipline en plein essor sur notre territoire.

« Qu’une marque comme le IN donne leur chance à des projets de se développer et d’exister, c’est offrir une vraie opportunité d’avancer à tous ceux qui croient au potentiel incroyable de ce département. Et, nous à l’Etoile Football Club de Bobigny, on veut booster le football féminin dans un objectif d’accès au sport pour tous et toutes. »

finale_GO_IN_BAGNOLET_03_10_2018_BL À LA FONDERIE DES IMAGES

 

Yannis Boustani et Daryush Farokhinia pour leur association qui permettra le développement d’outils pour transformer la richesse linguistique de notre département en une mine d’opportunités.

« Notre projet d’association d’apprentissage linguistique veut valoriser la richesse linguistique de la Seine-Saint-Denis où près de 200 langues et dialectes sont parlés. Sans hésiter, on dit aux jeunes du 93 : « Ne vous cachez plus pour parler votre langue d’origine et faites-en un atout ! »

finale_GO_IN_BAGNOLET_03_10_2018_BL À LA FONDERIE DES IMAGES

 

Dimitry Oupoh pour l’association Alif Factory qui créé une société de production audiovisuelle avec pour but principal l’émergence de talents du département loin des stéréotypes.

« Faire émerger les créateurs, les chanteurs, les danseurs, les comédiens de Seine-Saint-Denis, c’est toute mon ambition avec Alif Factory. J’ai vraiment envie de montrer la diversité artistique du 93 sous un œil nouveau. Il y a des talents de malade dans ce Département, mais on voit encore et toujours les mêmes visages à la télé et au cinéma. Il faut que ça change ! »

finale_GO_IN_BAGNOLET_03_10_2018_BL A LA FONDERIE DE L’IMAGE

 

Agnès Marie-Pierre pour l’association « accueil banlieues » qui développe un réseau d’hébergeants en Seine-Saint-Denis faisant également la promotion des lieux à voir sur le territoire.

« Développer davantage un réseau de chambres d’hôtes dans le département, c’est notre objectif et ce sera un vecteur d’image incroyable pour la Seine-Saint-Denis parce qu’il y en a marre de l’image négative qui est associée à ce territoire. Il ne s’agit pas de dire qu’il y a zéro problème dans le 93, mais bien de montrer la réalité des choses, c’est-à-dire la diversité de la Seine-Saint-Denis aussi bien en termes de biodiversité, de patrimoine, mais aussi toute sa richesse humaine… »

finale_GO_IN_BAGNOLET_03_10_2018_BL A LA FONDERIE DE L’IMAGE

 

Yanis Raghounandan pour Yabalight. Il s’agit d’une start-up qui associe le sport collectif (football pour commencer) à la lumière. Le terrain est dans le noir et les repères sont uniquement lumineux (buts, ballons)

finale_GO_IN_BAGNOLET_03_10_2018_BL A LA FONDERIE DE L’IMAGE

 

Elodie et Adrien Hourlier pour leurs box de produits de coiffure. L’avenir !

finale_GO_IN_BAGNOLET_03_10_2018_BL À LA FONDERIE DES IMAGES

Photos: Bruno Lévy

Merci aux structures et personnes, membres du jury, qui ont accompagné le concours:

Les présidents de jury , Youness Bourimech, Hafida Guebli, Moussa Kébé, Nadège Grosbois et Mains d’œuvres, Clubeee, Son of Sneakers, CCIP93, Le comptoir, Salvia Développement, Espoir jeune, MC93, Baluchon, Conseil départemental, Simplon, Positive Planet, Fondation EDF, Adie, Nestor & Cie, Cinéma 93, Ambition et réussite, Fondation BNP, Eloquentia, ME93, Halage, Time 2 Start, Startup Banlieue, Samara Conciergerie, Les déterminés, Fondation Orange