09 février 2018 Actualités

Fatima Bienvenu, inlassable ambassadrice du sport pour tous

Cette professeure de danse bénévole au sein de la Fédération Sportive et Gymnique du Travail (FSGT 93) a la quarantaine rugissante. Et, compte bien entrer dans la ronde des ambassadeurs du « In » avec la même énergie.

« Une journée ne me suffit jamais ! » Comme Fatima Bienvenu, bénévole et professeur de danse au sein du Club des Pâquerettes à Neuilly-sur-Marne, on aimerait quelquefois que nos journées durent plus que 24 heures. Dans le cas de Fatima, un agenda extensible lui servirait à caser vie de famille, cours de danse chaque soir de la semaine, organisation de compétitions pour la Fédération Sportive et Gymnique du Travail de Seine-Saint-Denis (FSGT 93), rôle de juge sur les championnats FSGT, métier d’assistante de direction… Sans compter depuis quelques mois le projet de se reclasser dans « ce que j’aime le plus, aider et aller vers les autres… » Le profil parfait d’une ambassadrice du « In-Seine-Saint-Denis », la marque de cœur du département. Une mission qu’elle vient d’accepter avec envie : « Comme pour tout ce que je fais, je vais prendre le temps de me plonger dans cette nouvelle aventure, pour faire avancer la cause du sport pour tous en Seine-Saint-Denis. Avec les Jeux de 2024 qui arrivent, c’est le moment de montrer qu’il se passe des choses aussi de ce point de vue-là dans le 93. »

Dans ce domaine, Fatima –un prénom clin d’œil à la ville éponyme du Portugal dont sont originaires ses parents- est tombée dans la « marmite » en s’inscrivant à l’âge de 4 ans au Red Star de Montreuil pour y apprendre la danse classique, avant de glisser aussi vers le foot.

Une figure du sport départemental

Quarante-cinq ans plus tard, elle est toujours fidèle au sport et n’a jamais « lâché » la FSGT 93 dont elle est devenue une des figures au point d’être récompensée en novembre dernier des Anneaux d’or, distinction remise par le Comité Départemental Olympique et Sportif de Seine-Saint-Denis pour son engagement bénévole en faveur du sport associatif. « Une distinction qui fait évidemment plaisir », glisse-t-elle sans fanfaronner davantage. Mais, je ne fais pas ça pour ça… Ce qui me motive, c’est de faire vivre les valeurs de la FSGT qui existent moins dans d’autres fédérations sportives, avec l’envie de ne laisser personne sur le côté dans cette Seine-Saint-Denis où j’ai grandi. Parce que c’est un territoire qui bouge, qui évolue. Je suis bien placé pour le savoir, ça fait 49 ans que j’y vis ! »

Et cela fait aussi un bail qu’elle est une bénévole dévouée corps et âme à son club des Pâquerettes qu’elle a créé en 2000 avec son mari, le bien nommé Monsieur Bienvenu. Une association sportive qu’elle fait vivre et grandir (420 adhérents en 2018) « sans jamais baisser les bras », observe Clément Rémond, co-président de la FSGT 93. Quand il y a problème, Fatima cherche toujours une solution positive. Surtout, elle est toujours partante pour diffuser les valeurs de la FSGT : « Donner, donner, encore donner… »

Au service du handisport

Forte de ce leitmotiv, elle n’a donc pas hésité en 2014 quand la FSGT l’a sollicité pour développer aux Pâquerettes le concept « des pratiques sportives partagées entre valides et personnes en situation de handicap. » Une vraie découverte humaine dans la vie de Fatima Bienvenu au moment où elle devait batailler ferme contre un cancer du sein. Qu’importe les traitements qui la fatiguaient, elle est restée fidèle à son envie de tendre la main : « Les sportifs handicapés sont des sportifs comme les autres, on doit se battre et militer pour qu’ils aient les mêmes droits que les autres, dit-elle. Et si la Seine-Saint-Denis avec la FSGT 93 peut montrer la voie, ce sera quelque chose de fort. Parce qu’il ne faut pas oublier que 2024, ce sont les Jeux olympiques mais aussi paralympiques. » Parole d’ambassadrice du « In » …

Frédéric Haxo