14 mai 2018 Actualités

Go In Seine-Saint-Denis! Quelle bonne idée !

Avis aux cerveaux en ébullition : le réseau du « In » et un de ses ambassadeurs, Moussa Kebe, ont lancé depuis le jeudi 3 mai un concours d’émergence d’idées. Mais, pas besoin cette fois de dossiers compliqués : une vidéo stylée, un son bien posé et c’est parti… Explications.

Avoir une idée géniale qui germe un beau matin ou bien un soir d’inspiration dans notre cerveau ou au fil d’une discussion, ça nous est tous arrivé –si, si- mais la réaliser peut s’avérer bien plus compliqué. Encore plus lorsqu’il s’agit de se lancer dans la recherche de fonds ou d’un appui technique ou logistique. Une réalité que connait bien Moussa Kébé, 27 ans, qui bien avant d’être ambassadeur du In-Seine-Saint-Denis, a fondé en 2008 l’association Espoirs Jeunes. Une structure qui œuvre entre autres pour faciliter l’accès à l’eau à Sebenikoro dans la banlieue de Bamako au Mali. Et, dont les débuts ont été évidemment compliqués malgré la détermination de Moussa et son trio de « potes » du lycée Mozart du Blanc-Mesnil. « C’est vrai que monter un projet associatif ou l’inscrire dans un concours, ça peut parfois être très compliqué », juge ce dernier, « il y a des dossiers plutôt fastidieux à remplir qui peuvent décourager même les plus audacieux. Pourtant ce sont des idées qui mériteraient d’être soutenues, aidées. Beaucoup de jeunes ou de moins jeunes lâchent d’ailleurs l’affaire devant l’étendue des démarches à accomplir… »

Qu’à cela ne tienne Moussa, par ailleurs professeur de physique-chimie au Lycée Voillaume d’Aulnay-sous-Bois, mais aussi pompier volontaire, s’est retroussé les manches avec les ambassadeurs de la marque pour monter le concours « Go In Seine-Saint-Denis » qui permettra « aux jeunes, mais aussi au moins jeunes, de révéler leurs savoir-faire, leurs talents et d’encourager l’émergence et la transformation d’idées en actions positives. »

Comment ? De la plus simple des façons d’abord en « présentant un dossier sous forme d’une vidéo, d’un enregistrement audio, d’une pièce de théâtre… Ou de toute autre manière que les candidats jugeront la plus efficace et inventive », explique encore Moussa Kébé. Cette présentation pourra se faire devant l’équipe du concours les 23 mai et 7 juin prochain.

Les personnes sélectionnées n’auront ensuite plus qu’à présenter leur projet devant un jury –présidé par Alou Diarra, ex-milieu de terrain des Bleus, originaire d’Aulnay- qui se réunira en mai et en juin à la Cité du Cinéma à Saint-Denis où sont situés les locaux de l’Institut National d’Expertise en Prévention et Sécurité (INEPS) dont le boulimique d’activés Moussa Kébé est aussi le directeur général.

Sachez en attendant que Go In Seine-Saint-Denis est ouvert à tous ceux qui ont l’ambition de « lutter contre les préjugés et stéréotypes touchant la Seine-Saint-Denis. » « L’enjeu, c’est bien de de donner confiance à l’initiative locale, portée par des habitants aux profils différents », poursuit Moussa Kébé. « On aimerait aussi bien voir des groupes de mamans candidater, des projets solidaires ou humanitaires que de jeunes start-upeur . »

Au bout du compte pour la dizaine de projets lauréats qui seront retenus lors d’une remise des prix programmée le 26 septembre 2018, il y aura un accompagnement adapté et concocté made In Seine-Saint-Denis. Plusieurs ambassadeurs parmi lesquels Inès Seddiki présidente de l’Association Ghett’up basée à Stains ou encore Hawa Dramé, co-fondatrice de Time 2 Start apporteront en effet auprès des 10 lauréats retenus leur expertise, leur savoir-faire mais aussi leur ouvriront leurs réseaux. « On accueillera effectivement un des lauréats du concours lancé par Moussa Kébé », développe Inès Seddiki « et on l’entourera autant qu’on le pourra pour faire fonctionner son projet et passer de l’idée à la réalisation, ce qui n’est pas toujours simple. En tout cas, ce concours est une excellente manière d’impulser tous les projets qui restent à l’état d’idées souvent parce que les procédures habituelles des concours laissent beaucoup de monde sur le carreau. Il y a un gros tri qui est fait d’emblée : là au moins, ce concours de talents va vraiment rendre les choses plus accessibles. »

Néanmoins, comme le concours est ouvert aux candidats à partir de 18 ans, les plus « vintage » d’entre vous ont évidemment le droit de remplir un bon vieux dossier papier. «La date d’ouverture de dépôt des dossiers est fixée au 3 mai et la fin des dépôts interviendra le 2 juillet », précise Moussa Kébé. Pour le reste, il n’y a plus qu’à vous lancer…

Frédéric Haxo

Tout ce que vous devez savoir sur « Go in Seine-Saint-Denis »

UN CONCOURS POUR QUI ?

Tous les projets qui se développeront en Seine-Saint-Denis et qui bénéficieront prioritairement aux Séquano-Dionysiens sont éligibles. Ils doivent être initiés par au moins 2 personnes sous forme libre ou associative. Associations, coopératives et entreprises peuvent candidater. L’âge minimum pour les candidats est fixé à 18 ans.

QUELLE AIDE ? Les 10 lauréats seront soutenus et accompagnés pendant plusieurs mois par le réseau des Ambassadeurs du In pour monter leurs projets.

QUEL OBJECTIF ? Promouvoir l’esprit et les valeurs In Seine-Saint-Denis, c’est-à-dire faire reconnaître le département comme territoire de création, d’imagination, de solidarité, d’inventivité.

COMMENT CANDIDATER ? Le dépôt de projet peut se faire via le site du « In » ou adressé via l’adresse go@seinesaintdenis.fr. Il peut aussi être transmis par voie postale à l’adresse suivante : Concours GO IN SSD/ Hôtel du Département / 93006 Bobigny cedex. Du 3 mai au 2 juillet inclus.

Les structures qui apportent leur soutien aux lauréats sont nombreuses:

  • Adie
  • Ambition et réussite
  • AncRHage
  • Appui
  • Association Cybertech
  • Association Agir Ensemble
  • Baluchon
  • BySynergyGroup
  • Comité de marque du In Seine Saint-Denis
  • Casa 93
  • Département de la Seine Saint-Denis
  • Expose ta banlieue
  • Ecole du cinéma
  • Eloquentia
  • Emergence 93
  • Espoir Jeunes
  • Fondation ManpowerGroup
  • Fondation Orange
  • Fondation SNCF
  • FSGT 93
  • GHETTUP
  • Halage
  • IDEES SEVRAN
  • Incubateur des Startups d’État – Service du Premier Ministre
  • INEPS
  • La conciergerie
  • LEMON TRI
  • Les détérminés
  • Librairie les 2 GeorgeS
  • Madame Chat
  • Malik et la Tortue
  • Magasins Generaux – BETC
  • MC93
  • ME 93
  • Muse D Territoires
  • NEYBS
  • Plaine coworking
  • CO
  • Son of sneakers
  • Start up banlieue
  • TGP
  • Time2start
  • Tourisme 93