À Drancy, Terres Urbaines à l’horizon…

Troisième plongée dans la programmation estivale du Bel Été Solidaire qui permet de faciliter l’accès aux loisirs pour tous les publics In Seine-Saint-Denis. Après Romainville et Pantin, nouvel arrêt à Drancy pour une mise au vert.

Dans les landes de pierre de la Seine-Saint-Denis, les Terres Urbaines semées par Jordan Bonaty au gré d’un 93 qui l’a vu grandir sont une des pépites du Bel Été Solidaire, deux mois d’activités culturelles et sportives disséminées un peu partout sur le territoire.

Association fondée en 2019 par l’ambassadeur du IN, Jordan Bonaty, Terres Urbaines prend en effet racine tout au long de l’été au cœur des « Jardins Partagés Mandela » à Drancy.

« Pendant le mois d’août et le Bel Eté Solidaire, détaille le trentenaire fondateur de l’association, nous allons donner l’occasion à un maximum de jeunes et à des familles de « s’occuper » intelligemment via des ateliers de jardinage ou d’activités liés à la nature en ville et à l’agriculture urbaine. Une activité qui résume un peu l’objectif de Terres Urbaines qui est de partir à la recherche des friches inexploitées en Seine-Saint-Denis pour y mettre un peu de vert. » Terrains en déshérence et terrasses d’immeubles d’habitations ou industriels et commerciaux sont les principales cibles de Jordan Bonaty, ingénieur en énergie de formation et longtemps salarié de la multinationale General Electric.

Semer à tous les vents du 93

 Une autre époque de sa vie qui a duré jusqu’en 2014, à peu près le moment où Jordan Bonaty a choisi de s’investir sur le terrain encore largement en friche de l’agriculture urbaine. « Au fil des années, raconte-t-il encore, j’ai eu également envie de participer de cette manière à la vie de mon département, cette Seine-Saint-Denis où j’ai grandi, fait des études entre Pantin, Le Raincy et maintenant le Bourget où je réside. D’où l’idée de Terres Urbaines. »

Qui, pour finir de filer la métaphore verte, a donc fini par éclore il y a quelque mois. Et compte bien désormais foncer vers de nouveaux horizons comme l’installation sur le toit de la jardinerie Truffaut à Saint-Denis d’un jardin à l’ombre des frondaisons du Stade de France, future enceinte des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. « C’est effectivement un de nos projets, confirme Jordan Bonaty. Mais, ce n’est pas le seul parce que la Seine-Saint-Denis, j’ai encore très envie de bouger avec elle, comme je l’ai toujours fait ! »

Bref, Terres Urbaines n’a pas fini de semer à tous les vents du département…

 

Frédéric Haxo

 

ET SI JE VEUX EN SAVOIR PLUS….

– Toutes les infos sur Terres Urbaines et son agenda de l’été sont à retrouver là : www.facebook.com/terresurbaines  

– Retrouvez aussi le programme complet du Bel Eté Solidaire IN Seine-Saint-Denis ici

 

  • Terres urbaines avec les 8/11 ans du service municipal de la jeunesse de Drancy

Crédits photo : Bruno Lévy

 

Partager sur les réseaux sociaux