À la Cité Fertile de Pantin, les bons plan(t)s du Bel Été Solidaire

Nouvelle plongée dans la programmation estivale foisonnante du Bel Eté Solidaire qui permet de faciliter l’accès aux loisirs pour tous les publics In Seine-Saint-Denis. Après Romainville, arrêt à Pantin sur le site d’une ex-gare de marchandises reconverti en tiers-lieu écoresponsable.

Pour jouer au « ping-pong pang » sur des tables tordues dans tous les sens du terme et répondre en même temps aux questions du In et afficher son plus beau sourire pour le photographe Made In Seine-Saint-Denis, il faut un art consommé que maîtrisent Yacine et Amokrane, trentenaires arrivés tout droit de Noisy-le-Sec pour passer un après-midi « sans prise de tête » à La Cité Fertile, site d’une ancienne gare de marchandises SNCF reconverti en un tiers-lieu éco-responsable dédié aux enjeux de la transition écologique. Un spot tranquille qui est accessoirement l’un des terrains d’expression jusqu’en septembre du Bel Eté Solidaire, deux mois d’activités culturelles et sportives disséminées un peu partout sur le territoire. Et donc à La Cité Fertile de Pantin, ambassadrice du IN Seine-Saint-Denis, dont nous avons sillonné les allées à la découverte des bons plans du moment.

D’ailleurs, tout commence même par des bons plan(t)s avec un « T » et un atelier très nature organisé par Ophélie Damblé, créatrice et animatrice de Ta Mère Nature, site qui « s’adresse aux cancres qui pensent ne pas avoir la main verte. »

De l’art de la « guérilla » green…

Pendant toute la période estivale, vous pouvez d’ailleurs rejoindre la serre d’Ophélie installée dans un coin d’ombre de la Cité pantinoise avec l’ambition de devenir « un laboratoire d’expérimentation autour de l’agriculture urbaine. » Chaque semaine dans cette pépinière de quartier, le programme prévoit, entre autres, des « ateliers gratuits d’initiation à la végétalisation urbaine », détaille l’auteure de « Guerilla Green, guide de survie végétale en milieu urbain. »

Illustration en chair et en terre ce samedi de la mi-juillet où Ophélie Damblé expose justement de manière très imagée la meilleure manière de semer du vert en ville en fabriquant des bombes à graine à base de compost et d’argile garnies de semences de coquelicot ou d’œillets d’Inde. Votre « bombe » verte bien moulée, il ne reste plus qu’à la balancer habilement d’un énergique lancer sur un coin de ville que vous verriez bien monter en graine. Une activité qui sort des sentiers battus pour Juliette, étudiante en scénographie aux Arts-déco de Paris et Pantinoise depuis deux ans : « Ce genre d’ateliers décontractés où on peut se retrouver sur des thèmes comme la défense de la planète, c’est ce qui me fait aimer Pantin et la Seine-Saint-Denis », sourit-elle.

Solidarité internationale

Justement, on bouge un peu plus loin sur la planète et dans les allées de la Cité Fertile pour se retrouver sur le stand de l’association « Sénégal Indépendant et Solidaire » qui s’est donnée pour mission d’accompagner et de guider les petits villages du Sénégal sur la route de l’indépendance alimentaire et économique. Pour cela, Hélène Labre, sa créatrice, propose à la Cité Fertile des produits de l’artisanat de Noflaye, village situé à une quarantaine de kilomètres de Dakar, également connu pour ses tortues : « Être ici à la Cité Fertile, dit-elle, c’est tout simplement faire passer un message de la solidarité internationale et expliquer pourquoi et comment nous agissons dans ce village du Sénégal où nous menons des actions éducatives et entrepreneuriales en travaillant en partenariat avec la population afin qu’elle soit au centre de toutes les actions menées là-bas. »

Toute la philosophie, en somme, du Bel Eté Solidaire de la Seine-Saint-Denis…

Frédéric Haxo

 

ET SI JE VEUX EN SAVOIR PLUS :

-Toutes les infos sur la Cité Fertile de Pantin sont à retrouver là :  https://citefertile.com/agenda/

-Retrouvez aussi le programme du Bel Eté Solidaire IN Seine-Saint-Denis ici

 

  • Cité fertile - Pantin

Crédits photo : Bruno Lévy

 

Partager sur les réseaux sociaux