Mariani-Vaner, des entrepreneurs qui carburent au thé glacé

A l'occasion du Salon des Entrepreneurs, les 5 et 6 février 2020, coup de projecteur sur le savoir-faire made In Seine-Saint-Denis !

L’amitié mène à tout, y compris au thé glacé… Une manière de résumer l’association entre Paul Mariani et Simon-Reza Vaner, deux « amis de quelques années » qui ont installé en 2016 à Pantin, Umà, leur marque de thés glacés. C’est lors d’une visite berlinoise à Simon qui poursuivait ses études de droit en Allemagne que l’idée de leur duo d’entrepreneurs a infusé : « Là-bas, il y a un marché très dynamique pour les boissons bio, on s’est dit « essayons de suivre leurs traces… »

Ne manquait plus pour le duo de Parisiens qu’à investir le garage des parents de Paul, jeune diplômé d’une école de commerce, pour « un an de recherche-développement jusqu’à prototyper en 2015 notre première infusion de thé glacé réalisé avec des feuilles de thé en provenance de coopératives agricoles », raconte Paul. Un démarrage du produit au sein du concept-store parisien Colette va faire décoller Umà qui écoule 4000 bouteilles de ses thés en douze mois.  Quatre ans plus tard, Umà développe une gamme de 8 boissons, est distribuée dans un réseau de bars ou d’épiceries fines spécialiste des produits labellisés en agriculture biologique et sera bientôt référencée dans le réseau Franprix. Une prochaine levée de fonds de 400 000 euros -dont 50 000 via un prêt du Réseau Entreprendre 93- va aussi lui permettre d’embaucher en 2020 une équipe de 2 ou 3 commerciaux. Avec toujours comme base Pantin et la « Seine-Saint-Denis, un territoire très dynamique, fort de son passé industriel qui ne demande qu’à revivre d’une autre manière », juge le duo d’associés trentenaires.

 

Frédéric Haxo
Crédits photo: Bruno Lévy

Partager sur les réseaux sociaux