Moriba Soukouna, un ambassadeur qui a de la suite dans les idées…

Lauréat du concours du Go In en 2018, cet étudiant en histoire continue de développer son réseau d’aide aux devoirs en Seine-Saint-Denis. Son site 1clic1prof.fr prend un essor grandissant. Retour sur son parcours.

« Je suis venu au concours du Go In en 2018 avec une simple idée et quelques mois plus tard, je crée des emplois et j’aide les plus jeunes à avancer dans leurs études… Franchement, je n’avais pas prévu ça… »

Encore étudiant en Master d’histoire et sciences sociales à l’Université Paris V-Descartes, Moriba Soukouna, 25 ans, prouve que la réussite d’un projet tient beaucoup à l’envie et au « soutien d’un réseau. » Son site web 1clic1prof.fr dont l’idée tenait sur quelques feuillets griffonnés au printemps 2018 lors du concours du Go In à Bagnolet réunit, douze mois plus tard, une communauté d’une cinquantaine de professeurs ou d’étudiants en masters ou en thèse. Presque tous issus de Seine-Saint-Denis et prêts à faire de l’aide aux devoirs ou du soutien scolaire efficace du primaire jusqu’à l’université. A un coût modéré puisque le tarif horaire minimum est de 15 euros.

C’est en fait l’offre dont Mouriba Soukouna, élève au parcours chaotique, aurait aimé disposer plus jeune : « J’ai d’abord fait un CAP puis un bac électro-technique, mais j’ai cru en moi, raconte-t-il. Je voulais retrouver la voie générale et je me suis accroché pour rattraper mon retard. Un peu tout seul… » De là est donc née le désir « d’aider à pousser les élèves en difficulté qui en ressentent l’envie et le besoin » en expérimentant d’abord des sessions d’aide aux devoirs dans le giron d’association ces quatre dernières années. Et, aujourd’hui, en s’investissant dans un stage de fin d’études au sein de Métropop, association active sur le quartier des 4 Chemins entre Aubervilliers et Pantin. Bref, l’emploi du temps de l’ambassadeur du In et habitant de Noisy-le-Sec est bien rempli, mais il ne s’en plaint pas et encourage d’ailleurs:

« tous ceux qui ont une idée, un projet à s’inscrire au prochain concours du Go In -ouvert jusqu’au 15 juin- parce que ce sont de belles rencontres et un soutien précieux pour avancer un peu plus vite. »

 

Frédéric Haxo 

Crédits photo: Franck Rondot

 

Partager sur les réseaux sociaux