Podcasts En mouvement: attention, le IN monte le son !

La « petite » marque, qui se met non pas en quatre mais en 93, continue de prendre du volume avec le lancement, cet été, de sa première série de podcast. Des voyages sonores made in Seine-Saint-Denis avec des ambassadeurs et ambassadrices au bout du micro. Premier à se jeter à l’eau et dans l’Ourcq, Waël Sghaier, « l’aventurier des routes départementales ». Et comme le IN est multimédia, on vous raconte cette aventure audio à la pointe de notre stylo...

C’est l’été, vous avez pris ou pas, le chemin d’une plage, d’un coin d’ombre à la montagne, d’une rando sur des sentiers escarpés et soudain vous avez la « saudade » de votre « 93 » ? Pas de souci, pour ne pas débrancher, le IN a pensé à tout en lançant dès le ?? juillet sa série de podcast « En mouvement ».

Un titre issu d’un long brainstorming -si, si- qui veut simplement dire que le IN va vous emmener à la découverte de la Seine-Saint-Denis que même les plus costauds des « séquano-dionysologues » ne connaissent pas… Là, c’est un peu normal parce que ce sont quelques-uns des près de 1000 ambassadeurs du IN qui seront au bout du micro efficace et toujours bien placé de Delphine Thébault.

Des podcasts « En mouvement » qui seront à retrouver sur toutes les plateformes dignes de ce nom et du son du IN : iTunes, Spotify, Deezer, Youtube, voir liens en bas d’article.

Canal de l’ourcq de Sevran à Pantin

Côté technique et côté coulisses, le IN a joué la carte d’un habillage sonore soigné, réalisé par Jean Fournier. Après le logo du IN imaginé par Gonzague Lacombe, le roi dyonisien du « badaboum », ce sera une nouvelle signature identifiée IN. Tout comme les tapis sonores qui habilleront les déambulations du IN concoctées par notre dynamiteur sonore en chef, Nathan Sarfati, créateur de la Dynamicale, festival éclectique et électronique du Parc départemental Jean-Moulin-Les Guilands.  Donc, on résume pour passer à la suite : avec « En mouvement » la prise de son est top, vous avez l’embarras des plateformes de diffusion et du bon son dans vos earpods, enfin dans le casque, respectons la Francophonie…

De la terre à la lune ?

Du coup, glissement de kayak sur le canal de l’Ourcq à défaut d’un roulement de tambour, et on en vient -enfin- au vif du sujet. « Montjoie, Saint-Denis ! », comme ils disent au Landy, de quoi seront faits ces voyages sonores made In Seine-Saint-Denis ?

Comme ça devient plus sérieux, on prend le pense-bête que nous a glissé Lisa Pourrère, notre collègue du marketing territorial. Et on lit que les podcasts « permettront « de partager un temps d’échange et de vie entre ambassadeurs et de valoriser les actions qu’ils mettent en œuvre sur le territoire, de raconter certaines thématiques (savoir-faire, made in Seine-Saint-Denis, agriculture urbaine, innovation), d’une nouvelle façon. »

C’est-à-dire « En mouvement », le titre du podcast pour ceux qui ont décroché. L’idée, on continue de lire notre fiche est de « montrer, au travers d’un.e ambassadeur.ice, l’idée de dynamique et de mouvement de notre territoire. » Le tout durera 7 minutes. Top chrono. Sauf le premier qui fait 11 minutes, mais impossible de couper davantage Waël Sghaier au montage, l’auteur du doc « Mon incroyable 93 » est intarissable sur la et « sa » Seine-Saint-Denis. Mais, promis, il ne parle pas pour ne rien dire !

Canal de l’ourcq de Sevran à Pantin

Delphine non plus, à la manœuvre avec son micro qu’elle va continuer de serrer fort qu’elle soit sous la pluie et les vagues de l’Ourcq, en tracteur à la Ferme Urbaine de Saint-Denis, en rollers Flaneurz à Pantin, au milieu du troupeau de moutons des Bergers Urbains au Parc Georges-Valbon, en vélo boum-boum avec Mains d’Oeuvres. Et, on l’a même positionnée pour aller dans l’espace via le Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget. Mais, le #@%!?X de Covid-19 a ralenti le processus. On préfère jouer la transparence. Pas de panique, il y aura sur les réseaux du IN les clichés de Bruno Lévy, Inspecteur Gadget de la photo avec sa valise à roulettes qui déborde d’objectifs.

Tout ça pour dire que les podcast du IN, bah le mieux ce sera encore de les écouter. Et parce que c’est l’été, montez le son pour partager la « Seine-Son-Denis. »

 

Frédéric Haxo

Crédits photo: Bruno Levy


« En mouvement », mais comment ?   

Les podcast du In seront à retrouver sur le site et les réseaux sociaux du IN évidemment, sur la plateforme Soundcloud, mais aussi sur Itunes/Apple Podcast, Deezer et Spotify. Le tout en accès libre.

 

Partager sur les réseaux sociaux